Ce temps, ma lubie ?

Et pourtant, ce n’est pas une obsession. Le temps est la seule « chose » permanente et qui se meut, dans ce monde. Sans lui pas de souffle, pas de mouvement, pas d’avant, pas d’après ni d’ici et maintenant, pas de vie.

C’est la composante de la vie que trop de gens négligent. Ils n’y pensent pas : si en plus on doit tenir compte du temps, on ne s’en sort plus… Erreur, il faut compter avec lui, c’est le facteur indispensable, le plus important, le commandant en chef.  

Même si vous « procrastinez », que vous remettez les choses à demain, il est plus amusant  et consistant de le faire en connaissance de cause et non machinalement. En sachant que demain n’existe pas, pour le moment, et même pour le moment suivant.

Même si vous laissez le temps au temps, il n’en a cure. C’est votre affaire.

Puis :

« Ne laissez jamais le temps au temps, il en profite. » Jean Amadou

« Nul ne peut donner du temps au temps. » Nadine de Cintas, illustre inconnue.

« Qui a le temps et attend le temps, perd son temps. » William Camden, historien anglais

« Qui a le temps a la vie. » Anonyme.

« Qui est avec le temps a envie.» Moi.

« Il fuit le temps, et sans retour. » Virgile

Enfin Rabelais : « Le temps est père de vérité. »

Si vous croyez avoir encore le temps, bien vous en fasse, lui, il passe, ne se tracasse… et jamais ne trépasse.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.