Umani.

DSC_0028

Même en novembre, un p’tit coin d’paradis.

L’EHPAD ALTA ROCCA situé à Lévie est sans aucun doute une nécessité pour la région. Une nécessité au sens le plus strict du terme, quasiment vital pour les villages de notre moyenne montagne. Cet EHPAD qui porte le nom de Maria de Peretti médecin résistant qui a fini dans la souffrance des chambres à gaz alors qu’elle soulageait les plus faibles est tout un symbole. Une bouffée d’oxygène pour les personnes âgées dépendantes et les familles qui les accompagnent dans le droit fil de la mission que la célèbre résistante s’était assignée.

C’est une structure où chaque intervenant y est bien à sa place. Ma mère qui revenait d’un parcours chaotique a semblé retrouver un peu de sérénité malgré son décalage avec la vie. Tout le monde était soulagé, ses amis de toujours venaient la voir, elle reconnaissait quelques airs de famille prenant la fille pour la mère qu’elle a connue dans sa jeunesse. La vie ancienne, très peu l’actuelle, lui donnaient encore une esquisse de sourire. Elle se sentait chez elle à quelques centaines de mètres à peine de sa maison. L’établissement de retraite se trouve presque en surplomb de son habitation réduisant nettement la distance à vol d’oiseau, facilitant le voyage de la pensée. Je crois qu’elle a eu la lucidité de s’en rendre compte en arrivant. Elle paraissait apaisée et le manifestait en disant, dans ses brefs moments de lucidité, qu’elle « était au paradis » et contente de se trouver ici.

Le personnel féminin, quel que soit le grade, se montrait à la hauteur de ce métier difficile, ne présentant que patience et douceur sans jamais afficher l’agacement. Même le personnel de cuisine venait passer de longues minutes avec elle pour relater quelques souvenirs du temps d’avant.

Evidemment, le directeur, le médecin, et le comptable comme les autres de l’organigramme se sont montrés à la hauteur de leur tâche, que tout ce monde soit remercié ici par ces mots que j’avais envie de dire.

Rien n’est plus beau que de s’en aller un jour, puisqu’il faut partir, entouré d’humains qui ont appris à connaître le prix d’une vie finissante.

Grazia Umani ! Setti stati umani !
(Merci Humains ! Vous êtes restées des humains !)

IMG_1203Vue de l’EHPAD, sa maison est cachée juste derrière la plus vieille bâtisse… Son enfance et une autre bonne tranche de sa vie ont estampillé la partie basse de la Navaggia. (Cliquer sur les photos)

 

 

1 Comment

  1. Te lisant ce matin j’ai eu l’impression que Madame Dominati était penchée sur ton épaule et te soufflait quelques paroles de paix et de gratitude à glisser parmi les tiennes propres. Bien à vous donc puisque vous avez été nombreux à écrire au mieux ces dernières journées.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.