Copieur va !

J’ai trouvé une recette sur le net, j’ai essayé et je vais vous faire part de mes remarques.

Des oignons hachés et rissolés dans de l’huile d’olive.
Des champignons en boîte égouttés.
Des poivrons rouges (je les épluche)
On laisse sécher.
On sale, on poivre.
Attention, il n’y a pas de carotte.
J’avais quelques petits pois au jardin.
Des tomates tranchées.
Du basilic frais.
Je me sers au jardin.
De la mozzarella et des moitiés d’œufs mollets sur les tranches de tomates.
Voilà, voilà !
J’ai gardé un œuf mollet pour le coulant.

Voici mon avis :

Laisser sécher jusqu’à très très peu de jus, voire pas du tout mais c’est un art.
Bien assaisonner avec du piment d’Espelette si vous aimez..
L’œuf mollet recuit sur les tranches de tomates n’a aucun intérêt, je m’en doutais et donc j’avais prévu un œuf mollet à part.
La mozzarella ainsi cuite c’est du caoutchouc, également sans intérêt. C’est du cinéma.
Je vous conseille de la remplacer par du fromage râpé de votre choix et servir avec des tranches fraîches de burrata.

Avec toutes ces modifications vous devriez vous régaler.

Allez ! A votre piano dès demain !

4 Comments

  1. La burrata est faite à partir de mozza avec je ne sais quoi en plus pour s’en servir à la cuisson et oui, les oeufs mollets recuits deviennent durs 😉

    1. Burrata = Mozzarella avec un cœur de crème fraîche.
      Les œufs mollets recuits, cela m’avait étonné et j’ai donc anticipé.

  2. Merci pour tous ces magnifiques billets et bon week-end Simonu.
    (la Normandie a, aujourd’hui, de airs de Corse… 39° dans le jardin…)

    1. Bonsoir Chat.
      Merci pour votre visite par cette chaleur.
      Je ne connais pas les degrés affichés, mon thermomètre Galileo n’avait plus aucun indicateur de température, ils étaient tous noyés et cherchaient, sans doute, un peu de fraîcheur.
      Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.