Devenir jeune.

quifaitL’expérience de la vie qui conduit à la maturité ou à la bêtise éternelle m’a transporté tout droit vers la jeunesse. Je ne vieillis plus, je rajeunis. J’exagère à peine, disons que j’exploite au mieux la vivacité de mes vingt ans, mais celle de l’esprit seulement.

Le plus difficile est de croiser le miroir. Il ne ment pas, il s’en fiche, il n’est que glace et de glace. Il n’est pas le seul. Le pantalon, la chemise, la veste, tous se liguent pour ce moment de vérité. Je sens bien qu’aller au jardin n’est plus une sinécure, monter à l’échelle non plus…

Alors, je me vois autrement en évitant de me regarder dans tout ce qui réfléchit une image. Je ris facilement, je plaisante beaucoup, j’exerce mon esprit, je l’exploite à fond. Je le flatte, lui fait croire qu’il est dans le vrai. Il est encore capable de prouesses, plus encore qu’avant. Il a vingt ans et toute sa verdeur. Et moi, je préfère l’écouter et le suivre.

Je promène ces vingt ans dans ma tête et ailleurs. Ma mémoire est vive, l’ancienne comme l’antérograde*, vous savez celle qui, défaillante, annonce le plongeon dans la sénilité « inventée » par Alzheimer. Peut-être a-t-elle déjà pris racine et commence à produire les mycorhizes* d’un futur esprit décadent ?

Une esquive de plus à ma botte mais un D’Artagnan finit toujours par avoir le bras qui tremble.

Je suis devenu jeune et c’est ainsi que je voudrais partir, la peur au ventre, plein de regrets et de larmes, une émotion très forte au moment de quitter la vie… et puis, savoir enfin tout ce que j’ai perdu lorsque mon esprit aura basculé sous d’autres tropiques.

Ce basculement conscient et intense entre la vie et un « je ne sais quoi » appelé mort… Un instant puissant, et qui n’est brusquement plus rien ? Un moment où vous regardez les autres, la beauté des choses à travers la fenêtre une dernière fois. Le moment le plus difficile d’une existence et qui n’a pas de nom. Un moment très bref qui s’effacera en un éclair, le point CV. C comme Condensé de Vie que l’on parcourt très vite pour tout emballer dans la conscience qui vous reste, et partir avec son paquetage dans l’espoir de garder le souvenir.

Je passerai vous dire que je ne sais toujours rien ! 

*Mémoire antérograde = mémoire récente, retenir des évènements nouveaux.
*
Mycorhize
= Résultat d’une symbiose entre les racines d’un arbre et un champignon. Truffe par exemple. Dans mon image, le résultat n’est pas si réjouissant puisque ces truffes sont toxiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.