Trifolium.

Ce n’est pas dans mes habitudes d’écrire un nom latin pour nommer une plante. Mais dans ce cas, c’est plus prudent.
Entre trèfles divers, luzerne et compagnie, il y a de quoi perdre son latin et surtout dire beaucoup de bêtises si l’on n’est initié.
D’ailleurs, un botaniste n’a jamais fini ses études, il se balade souvent avec un livre à la main, c’est vous dire si c’est compliqué !
Un dentiste a vite fait le tour de la couronne, un botaniste n’en a jamais fini avec les corolles.

Voilà pourquoi je suis resté prudent, Trifolium qui signifie « trois folioles » sur une feuille. Enfin, je crois, je n’en suis même pas sûr. Entre feuille et foliole, j’ai hésité.
Alors avec toutes ces embrouilles possibles, je me contente de photographier. Je m’amuse, je respire l’air pur, j’exerce ma patience, je fais de la gym et surtout fais plaisir à d’autres qui découvrent des détails qu’ils n’ont jamais remarqués.
Pour moi, trifolium ou trèfle, c’est leur affaire, la vie est belle !

Après le trèfle rose voici le trèfle blanc à la lumière matinale.
C’était une autre année.

On le dit trifolium mais avec son inflorescence ciselée par un artiste inconnu, on pourrait le nommer « multiflos » de flos=fleur en latin.
Nous sommes les fleurs jumelles… Lalala la !
Et quand une graminée me caresse le menton, je suis épanouie !

2 Comments

Répondre à almanito Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.