La politesse des rois !

Comme vouliez-vous qu’il en fût autrement ?
Danièle et Luis sont belges ! Un royaume encore.

Nous nous étions donné rendez-vous sur la grand-place pour faire connaissance.
Danièle est une lectrice inconditionnelle du « cours de la vie », nous avions hâte de nous rencontrer, depuis le temps que nous conversons à distance via Facebook !
Nous sommes arrivés pile à l’endroit convenu, un peu en avance sur l’heure donnée.
Il pleuvait, il ventait me semble-t-il ! C’est à peine si je m’en suis rendu compte.
Vous comprenez ?

Très rapidement nous entrâmes dans le vif des connaissances et le plus bavard fut qui, à votre avis ?
Eh bien, Simonu ! Vous l’avez deviné.
Je n’ai perdu miette de mots, si bien que durant les heures que nous avons passées ensemble, j’ai quasiment fait le moyen tour de ma vie. J’en ai gardé un petit peu pour la prochaine rencontre.

Tellement bavard que l’amie Danièle me disait : Simonu en vrai n’est pas celui que l’on imagine en le voyant en photo. La tête penchée, l’air de chien battu parfois, on dirait qu’il porte la petite misère du monde sur ses épaules. Ce ne sont point ses mots, j’exagère un peu beaucoup.
J’ai compris qu’elle voulait me faire savoir : Il rit, il fait rire et vaut bien plus en vrai que pour de faux !

Bref, nous avons passé une bonne partie de la journée en agréablitude comme dirait Ségolène.

J’ai découvert un Luis en forme, fort agréable, très souriant et presque aussi bavard que moi si je lui en avais laissé le loisir ! Il est sans doute comme moi, mieux en vrai qu’en image.

Chers amis belges, je voulais vous adresser ces mots pour prolonger le plaisir de cette rencontre et vous dire combien nous avons apprécié votre venue vers nous.

Je suis certain qu’il y aura une autre rencontre sans attendre dix ans sur la place des grands hommes !

Merci les amis, la journée au ciel tourmenté fut bien agréable.
Le soleil a même réussi à écarter les nuages pour nous adresser un agréable sourire.
A peine étiez-vous partis, les cumulus sont devenus bougons et ont versé quelques larmes, que dis-je, une bonne averse claquante et fouettante ! 😉

1 Comment

  1. Joli témoignage. Les rencontres initiées sur la toile sont souvent très belles ! j’y ai noué de très belles amitiés qui perdurent et qui semblaient improbables, avec des personnes exceptionnelles.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *