Ça vapote et ça papote

Les français sont marrants. A peine a-t-on tourné la page du mariage pour tous qui a enfumé la crise, voilà que la « e-cigarette » prend le relais.

On connaissait le « e-mail » ou courrier électronique, le « e-commerce » ou vente via internet, voici que la  « e-cigarette » ou clope électronique fait son entrée dans le débat national.

Les autorités envisagent l’interdiction de tirer sur l’engin cybernétique dans les lieux publics. Les adeptes des nouvelles volutes et bouffées de fausse fumée se défendent en expliquant qu’ils ne fument pas, ils « vapotent ».

Est-il interdit de vapoter comme les indiens paipotaient avec leur calumet de la paix ? Il faut bien qu’ils évacuent quelque part la vapeur d’eau inhalée… alors ça sera dehors, en tous cas hors de portée de narine voisine.

Depuis ce matin, ça papote sur les écrans de télé et sur les ondes longues ou courtes. Un temps, il a été question de médiatiser le premier mariage gay qui aura lieu dans la mairie de Montpellier. On annonçait la présence de deux ministres, d’un écran géant pour satisfaire les nombreux spectateurs du match au sommet qui va se jouer entre deux nouveaux amoureux précurseurs d’un mariage inédit. Finalement, tout cela est moins sûr, on ne souhaite plus attiser les foudres des anti-mariages pour tous. Alors ça papote autour d’une fausse cigarette. Son taux de nicotine est-il encore trop élevé ? Allons-nous vers un nouveau conflit avec les fumeurs de Havanes ou de Gitanes qui se sentiront exclus du comptoir pendant que les vapoteurs refont le match bien au chaud ? Enfin, il manquait une touche scientifique. On prendra volontiers l’avis d’un médecin tabacologue : « Il ne faudrait pas que cette « e-cigarette » devienne une entrée au tabagisme »… Principe de précaution : Père gardez-vous à droite, père gardez-vous à gauche.

Il ne reste plus qu’à changer la devise du pays en introduisant l’action électronique automatique avec la  « e-devise » : « e-liberté » inventez-nous une loi par jour pour garantir la liberté du prochain en réduisant celle de l’autre, « e-égalité » veillez à ce qu’aucun poil ne dépasse, « e-fraternité » faites que Femen et Homen se tiennent par la main.

Au fait, qui a parlé de crise économique ? Tout baigne !

Crise des consciences et de la conscience seulement… mais n’y pensez pas trop : vapotez, papotez, ça vous va si bien !

Au pays de cocagne rien ne vaut la « macagne »*.

*Macagne :  A macagnà, très pratiquée en Corse. Le terme est local et signifie faire de l’humour pour tourmenter, railler, piquer au vif sans vexer ni blesser si possible. Humour agaçant mais gentillet…

3 Comments

  1. Tu as bien fait de « macagner » ,…remplacer une addiction par une autre, faire plaisir aux fumeur qui vont déculpabiliser, en tout cas pour ceux qui vont fumer ce mélange de vapeur d’eau et de nicotine…et ne pas trop déranger l’industrie du tabac pour le moment! De toute façon les cobayes seront les adeptes du « vapotage »..car on ne sait encore rien des effets secondaires, contrairement à la »clop » traditionnelle,alors attendons de voir l’ampleur que cela prendra avec le temps…en ce qui me concerne ça fait plus de 10 ans que j’ai arrété de m’enfumer les poumons alors je n’y toucherai pas ! à bientot ,bonne journée.

  2. A en croire les propos de Marisol Touraine il y a quelques jours, tout porte à croire que la cigarette électronique sera bientôt interdite des lieux publics, à l’instar de la cigarette à combustion.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.