L’épeire concombre.

Je viendrai vous saluer de temps en temps avant de reprendre une activité plus soutenue.

C’est le moment de planter des concombres pour l’été, l’épeire nous le rappelle bien volontiers.

Pour les spécialistes des bestioles à huit pattes dites arachnides, cette épeire se nomme Aranilla cucurbitina. Dans une heure, je ne m’en souviendrai plus.
Pour les observateurs avertis, les intimes, il s’agit de l’épeire concombre, plus facile à retenir.
Pour les profanes, observateurs occasionnels, on se contente de généraliser en parlant d’araignée courge.

Il existe 6 variétés dans le genre, qui se ressemblent beaucoup.
La « concombre » s’identifie grâce à ses deux séries de 4 points noirs sur la partie « dorsale » de l’abdomen et un point rouge plus ou moins marqué au bout du même abdomen..

Voici une scène de chasse, photographiée alors qu’elle était déjà bien avancée.

2 Comments

  1. Bonnes plantations (sous la pluie) alors ! Comme la nature est bien faite lorsque ce sont les araignées qui donnent le signal pour jardiner !
    Jolie série d’images 🙂

    1. Je vais attendre la fin des pluies, sans doute lundi ou mardi pour éviter les maladies fongiques (humidité suivie de chaleur).
      C’est pour très bientôt 🙂

Répondre à aratasca Annuler la réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.