Mon village au Panthéon.

Il ne manquait plus que ça !
Après l’entrée de Joséphine Baker au Panthéon, mon livre a fait un tour dans les parages.
Non pour entrer dans le souvenir, il n’est pas encore mort, mais juste une visite organisée par la facétieuse Nadine et son amie pour me faire un clin d’œil.

Une démarche très sympathique.
Elles ont bravé le froid parisien pour me faire plaisir et c’est d’autant plus agréable que je ne connais Nadine qu’en photo et son amie pas du tout.
Conservateur de la Bibliothèque de la recherche, à la retraite, Nadine était tout en joie de me faire cette surprise.

Voyez, les retraitées sont encore pleines de vie et donc de ressources.
Vive les retraités !

Et vous savez quoi ?
Lorsqu’il va faire moins froid, le grand âge – Je n’ai osé dire le moyen âge car il a risque de penser à plus ancien encore – craint les basses températures, elles iront promener l’ouvrage du côté du Louvre et de Notre Dame si chère à Victor Hugo !

Ah ! Ces dames insouciantes !

Merci les filles, faites de la pub au passage, vous allez bien rencontrer quelques connaissances dans ces rues qui n’ont aucun secret pour vous !

Comment faire ?

Ben, c’est fastoche ! En faisant mine de cacher le livre, le passant vous dira :
– Qu’est-ce que c’est ? Qu’est-ce que c’est ?
Vous répondrez :
– Vous ne connaissez pas ? Mais on ne parle que de cet ouvrage !
Certes dans les villages, mais dans les villages on a encore le temps de lire !

Cela s’appelle : Mettre l’eau à la bouche !

Je vous souhaite bien des balades souriantes, avec ou sans « le village en vadrouille ! » 😉

4 Comments

    1. Tous ces gens que je ne connais sont bien sympas.
      J’ai des encouragements à persévérer dans cette voie, je ne m’attendais pas à tout cela.
      Bon dimanche Al. 🙂

  1. Belle démarche en effet. C’est sympathique de leur part.
    Il voyage votre livre.

    D’ailleurs, j’ai entendu dire qu’il a voyagé jusqu’en Bourgogne. Je prends plaisir à voyager au coeur de votre village à travers vos mots et vous souvenirs.

    Agréable journée!

    1. Merci Tatiana, c’est sympa.
      Je songe à d’autres ouvrages, tous ces encouragements m’invitent à combler le vide que j’avais laissé, faute d’y croire un peu.
      Bonne soirée 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.